Fake Presse #10

De retour en studio avec toute l’équipe de Fake Presse : Silvia, Wissam et Djem’s autour de Christophe. Pour ce numéro, nous avons au téléphone Amélie-les-Crayons qui nous parle de son dernier projet : « la bergère aux mains bleues ». Nous parlerons aussi de l’adaptation en roman graphique de l’essai « Sapiens » de Yuvah Noah Harari, et du livre de James C Scott « Zomia ». Comme d’habitude, nous parlerons de l’actualité et nous jouerons avec la presse.

Christophe

Banquier pour riche, Christophe a tout quitté après un burnout (avant que cela ne soit à la mode). Aujourd’hui adapte du vivre au lieu de survivre, il a ouvert un centre associatif de partage de savoirs et de compétences.

Wissam

Passionné par la transmission des idées et leurs impacts sur la vie des individus, Wissam a passé deux doctorats de sociologie politique. Aujourd’hui sociologue, il a passé cinq ans en Bolivie pour une étude sur les luttes révolutionnaires et leur organisation hiérarchique.

Donia

D’une rose ou d’une cigogne en vol, nul le sait. Ce qui est certain, c’est que Donia est née au milieu de pellicule 35 mn, de caméras numériques et au sein d’une vidéothèque impressionnante. Et comble de la chance, elle adore le cinéma.

Martin

Après une première vie dans le milieu carcéral, Martin a repris ses études pour sortir major de sa promotion. Aujourd’hui avocat, il s’est fait le spécialiste de la défense des « gens de peu » broyés par un système aveugle.

Silvia
Silvia Eva Colunga esr originaire de Madrid. Elle a étudié les beaux arts à Paris puis a suivi l'amour en province, avec qui elle a ouvert une galerie d'art.
Elle est passionnée par l'art moderne et le flamenco.
Olaya

Depuis toujours, Olaya est de tous les combats pour la dignité du genre humain. Révoltée par nature, militante par un haut sens du devoir, Olaya est surtout passionnante par son savoir encyclopédique et par la passion qu’elle confère à ses engagements.

Timour

Marin par passion, Timour s’est engagé dans la Marine Nationale très jeune. Sous-marin, porte-avion et corvette n’ont aucun secret pour lui. Remisant son uniforme après 8 ans de loyaux services, Timour a ouvert une libraire et en a fait un point de passage obligatoire pour débattre de la société.

Djem's

Enfant, Djem’s ramassait les paillettes et autres colifichets que les danseuses du Crazy Horse laissait tomber sur la scène. Fanfreluches, bijoux et babioles de ces femmes magiques devenaient alors pour lui les incantations et les ingrédients nécessaires à l’existence de la magie sur terre. Adulte, Djem’s prolonge le charme en interprétant sur scène des personnages haut en couleur. 

Category:

Share: